Baie1Effleurer du bout des doigts ma peinture terminée,
Sentir la douceur de la cire longuement patinée,
Rythmes lents, bruissements d'ailes,
Écheveau de coton dans mes doigts salis,
Faire naître la matière, les gris, les noirs, les silences,
les cris, les murmures, les frissons, les sanglots, ...
Avec force et patience, faire vibrer les poudres colorées,
Faire ressurgir les fantômes du passé et me noyer,
Créer le vide, chercher la clé et fuir...